Plombières In Situ

Au carrefour de la culture et de la nature



Plombières in situ est une formidable aventure qui prend les traits d'une résidence d'artiste.

Accueillir l'artiste sur les terres de Plombières, lui demander d'observer et de ressentir le cœur de la ville, de scander son pouls, d'éprouver l'énergie qu'elle insuffle, d'aller à la rencontre de ses habitants et de leur histoire.

Alors l'artiste se transcende, se mue, se transforme à l'écoute de ses émotions et de son ressenti. Il exprime son exaltation dans l'œuvre qui va incarner cette (re)rencontre.

Psychologia Balnearia

Sophie Usunier

La première résidence a été réalisée en 2010 par Sophie Usunier, artiste plasticienne originaire des Vosges. Le fruit de cette collaboration avec l'univers plombinois se traduira par l'édition d'un CD intitulé "Psychologia Balnearia".

Des sons, des bruits, des gouttes d'eau "de la maison, des tubes, des robinets pour aller ensuite vers l'extérieur, vers Plombières, la ville et ses sources". Comme si les gouttes d'eau rythmaient le temps. Partie sur l'idée de faire un livre, Sophie Usunier a finalement abouti à des enregistrements sonores, mis en musique par le jazzman Alphonse Anougna.(http://ghostnotes-editions.com)

"Ces six semaines à Plombières ont été pour moi comme une retraite spirituelle. Je me suis posé des questions et il est en ressorti quelque chose d'à peine audible, d'à peine visible. C'est un peu comme ça que je me sentais à Plombières dans les premiers temps".

Fortement inspirée par le livre d'Hermann Hesse "Souvenir d'une cure à Baden", Sophie Usunier lui a emprunté son titre "Psychologia Balnearia". Plus habituée aux installations, aux vidéos, aux photographies, l'artiste, qui partage son temps entre la Lorraine et l'Italie, a profité de sa résidence vosgienne pour travailler avec un musicien.

"C'est quelque chose de différent de ce que je peux faire habituellement. Cela me sortait de mon travail de plasticienne et me permettait d'aller vers un autre mode de création ..."

www.sophiesunier.com

Écouter des extraits :

Sur les Jardins en Terrasses

Zouzou chante

Un goût salé


L'album "Psychologia Balnearia" est en vente au chalot ou par correspondance au tarif de 12 euros. (Règlement par chèque à l'ordre des Jardins en Terrasses, frais de port compris).



L'oiseau Lyre

François Klein





Le 30 juin 2011, à l'issue d'un concert conférence, François Klein, sculpteur et plasticien lui aussi, prend le relais de Sophie Usunier par une passation de flambeau symbolique. Il construira un insecte géant recouvrant le théâtre de verdure. Il déploiera ses ailes sur le 1001ème balcon de la ville en 2011.

D'un entrelacs de perches en bois de frêne écorcé, c'est l'envol poétique d'un drôle d'oiseau qui a lieu devant nos yeux...

Le géant des mots

Régine Lehmann

Régine Lehmann, artiste en arts visuels, lui succède en 2012. Elle offre à tous les Plombinois le "géant des mots", un livre aux feuilles de bois, porteur d'histoires, de témoignages et d'espérance.

L'histoire commence en plein centre ville où les passants découvrent, ébahis, les services techniques qui s'affairent à empiler des pierres sur les espaces publics.

Ces éclats de roches qui façonnèrent la ville des siècles auparavant portent dorénavant des mots peints en bleu. Ensemble, ils forment des cairns qui ponctuent la ville. De cet empilement minéral, de ces unités qui s'agencent entre elles, naissent des jeux de mots, des idées, des histoires... et le moins que l'on puisse dire, c'est que cette irruption de vocabulaire dans les rues fait des émules dans la cité. Les têtes se tournent et se retournent pour lire et déchiffrer ces totems en grès, les habitants s'expriment, le lien est créé, il annonce la suite.



La suite, c'est chez "Papote" que ça se passe, un ancien magasin reconverti pour l'occasion en atelier d'artiste. Dans ce décor sans âge, le badaud est invité à entrer.

Au milieu de sculptures en feuilles de bois trône un immense livre, un livre géant. Ses pages se composent de feuilles de bois où tout un chacun s'exprime par le dessin, la pyrogravure, ou l'écriture. Des centaines de messages s'amoncellent et racontent non pas une vie, mais des milliers. Ces vies se métissent, se colorent, se discutent dans la convivialité pour offrir la plus merveilleuse des histoires, la nôtre.

Mégane et l'eau / Sylvestre

Luc Adami / Pascale Sequer

Article à venir