Jardins Insolites

Des jardins grandeur nature


La surprise au détour des sentiers

Les Jardins en Terrasses, c'est un parc jardin, un lieu original, et c'est aussi une scène de plein air. Endroit de détente et de découvertes, il est prétexte aux nombreuses animations qui jalonnent l'année.

Les Jardins, c'est aussi un véritable potager. Des légumes dans un décor de fleurs, de sculptures et d'objets détournés... "C'est de la poésie verte", diront certains.

L'accès est libre toute l'année.







Le chalot

À la belle saison, offrez-vous une citronnade ou une bière artisanale à la terrasse du chalot et profitez d'une vue imprenable sur la ville.

Cet ancien grenier à grains, typique du territoire, témoigne de la richesse du patrimoine local.

Traditionnellement, les chalots (prononcez "Chello") sont un assemblage de pièces de bois. Néanmoins, on retrouve une seule et unique pièce métallique. À vous de deviner laquelle !




Bibliothèque

Ça bûche à la bibliothèque !

Construite en 2012, cette petite cabane est en fait une bibliothèque participative. Le principe en est simple, lisez un livre sur place ou emportez-le sans aucune formalité.

La technique de construction repose sur un empilement de quartiers de bois ou de bûches de 40 cm de long, jointoyés au mortier de chaux. Cette technique du bois cordé est peu coûteuse et pérenne, elle a déjà fait ses preuves au Canada où certaines cabanes ont plus de 200 ans !






Historique

Le coteau sur lequel sont installés les Jardins en Terrasses était cultivé par les religieuses de l'hospice Saint-Charles et par des frères de l'école Saint-Augustin.

En 1970, les jardins sont abandonnés. Envahis par les friches, les murs en pierres sèches s'effondrent : la forêt redescend vers la ville et lui fait perdre de son ensoleillement.

En 1996, l'association GACI commence le défrichement. Parallèlement à cela, les services sociaux du département et de la commune élaborent un projet d'insertion basé sur le jardinage. Ils découvrent alors la valeur paysagère et patrimoniale du site sur lequel ils travaillent.

Le nombre de parcelles cultivées augmente, les murs sont reconstruits et des aménagements sont créés. Peu à peu, les équipes de jardiniers réhabilitent le site qui devient un lieu touristique à part entière.